Voyages aux îles de la désolation de Lepage

Publié le par librairie glenat

 

Emmanuel Lepage a effectué un voyage dans les terres australes française en 2010. Les terres australes françaises, ce sont des îles aux noms évocateurs : les îles de Kerguelen, l'île de Crozet, d'Amsterdam, de Saint Paul... Ce voyage, il nous le raconte dans un épais volume paru aux éditions Futuropolis. Bande dessinée, carnet de voyage, cet album est aux frontières des genres.

  voyage-aux-iles-de-la-desolation.jpg

 

Voyage aux îles de la désolation

Par Emmanuel Lepage

Édition Futuropolis

 

 

 

 

Emmanuel Lepage embarque en compagnie de son frère pour faire ce que lui, le breton, n'a jamais fait : prendre la mer. A bord du Marion Dufresne, il va parcourir les mers australes et découvrir des bouts de terre hostile à toute présence humaine.

Emmanuel Lepage nous conte ce voyage très simplement mais avec une virtuosité impressionnante.  Chaque page tournée est une invitation au voyage, à la découverte et aux rêveries. Lepage "convoque" régulièrement les figures littéraires telles que Stevenson ou Falkner, mais également celle de la BD avec le Capitaine Haddock et les explorations de l'Étoile Mystérieuse. Pour moi, ce récit évoque également les romans de Pierre Loti, Jules Verne ou les récits de voyage de Titouan Lamazou.

Côté graphique, on en prend plein les yeux. Chaque page recèle d'illustration stupéfiante, les portraits sont très réussis et on referme l'album avec des images pleins la tête.

Cet album est, incontestablement, mon premier gros coup de cœur de cette année 2011.

 

Benjamin

 

BDmercredi-logo

Publié dans Nos Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article