Ravermoon t1 La promesse des flammes

Publié le par librairieglenat.over-blog.com

Ravermoon t1 La promesse des flammes.

Dessin : Pilipovic

Sénario : Cordurié 

Couleur : E. Jacquemoire.

Edition Soleil.

 

Au premier abord quand on recoit ce type d'album, que se dit-on ? Ah tiens, encore une série héroic fantasy de chez Soleil avec une jolie nana en couverture (bien que fort peu dénudée, n'en déplaise aux puristes...). Du coup, on hésite un chouïa, et puis finalement, la conscience professionnelle l'emporte et on jette un oeil. Et quand on referme le bouquin après l'avoir lu d'une traite, on se dit : "zut je me suis fais avoir"...

 

Alors, pour commencer, touchons un petit mot du sénario :

Au début, rien de follement original, soyons méchant même, c'est banal : une armée de retour de campagne, des magiciens, des guerriers, des complots, des luttes de pouvoir et une héroïne bien gaulée qui devra éclaircir tout ça. Mais une fois cet élément dépassé, on ne peut se dire qu'une chose : c'est habilement construit, c'est dense, certains éléments fonctionnent très bien, et l'univers semble plein de promesse, j'ai notamment apprécié cette ville de magie (même si une petite analogie à Eckmül par exemple, peut sembler facile).

De nombreuses questions se posent peu à peu et au final, on a vraiment envie d'en savoir plus sur ce monde et sur cette mystérieuse héroine. On est plus dans un schéma thriller dans un univers de fantasy que dans une pure quète héroic fantasy, et c'est plutôt chouette !

Sans révolutionner le genre, le parti pris est plutôt intéressant.

 

ravermooncouverture1.jpg

Le résumé proposé par l'éditeur :

Depuis des décennies, Ylgaard est la capitale des mages. La plupart expriment leur art au sein de l’Arcanade, lieu de recherche qui regroupe de nombreuses écoles, chacune correspondant à un champ d’expression magique.

Les Manieurs du Temps forment la plus modeste de ces communautés. Et à peine la gloire leur semble promise avec la découverte des Tranches du Temps qu’ils sont assassinés lors d’une nuit sanglante. Tous sauf Gillian qui, miraculeusement, échappe au massacre.
Qui a commandité un acte aussi odieux ? L’Eglise du Miracle, religion d’un voisin haï qui s’est implantée dans le royaume du Sikhor ? Une autre école ? Une fratrie de brigands ?
C’est ce que Raver, sœur de Gillian et redoutable mercenaire surnommée Ravermoon, Rhomdal, le noir Régent du Sikhor et Ornelas, le capitaine des légendaires chevaliers Tournefers, tenteront de découvrir.

 

 

Au niveau du dessin, on est dans un graphisme plutôt classique mais bien réussi avec des compositions assez recherchées et souvent intéressantes, notamment au niveau des décors.

Mais là où je voudrais mettre un point positif, c'est au niveau de la couleur, ceux qui me connaissent savent que je peste régulièrement sur des albums que je trouve gâchée par la couleur. Là, c'est tout le contraire, je voudrais mettre une mention spéciale aux couleurs d'Elodie Jacquemoire qui sans en faire trop, servent idéalement l'histoire.  J'aime particulièrement la page 44 qui me fait penser à un dessinateur de grand talent qui a de superbes couleurs (je ne dirais pas qui, faites vos propositions).

Elodie Jacquemoire est une coloriste qui a beaucoup travaillé pour Soleil (les séries Carnets secrets du vatican, Lancelot...) et qui s'affirme comme une très bonne dans son domaine.

 

En conclusion, un album qui sort du lot de l'héroic fantasy de base. A lire en attendant la suite avec une certaine impatience.


  Benjamin.

Publié dans Nos Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Manu 29/04/2010 19:14


Bon, du coup, je jetterai un oeil à mon prochain passage. En attendant, je vais un minimum parler du scénariste : Sylvain Cordurié.
Je ne suis pas étonné que le monsieur soit parvenu à tirer son épingle du jeu dans la jungle de l'Héroïc-Fantasy façon Soleil pour la bonne raison qu'il a déjà démontré par le passé qu'il savait
raconter des histoire bien fichues aux pitchs sympas.
Pour preuve, trois séries édités par Delcourt, toutes trois mises en image par le très intéressant Stéphane Créty :
1/ Salëm la noire (3 tomes, série interrompue)
La magie est interdite à Salëm, mais lorsqu'un puissant nécromancien vient s'y établir, commencent les ennuis pour Nusrat et Gosling, deux membres de la guilde des voleurs, et surtout, les pires
tocards de la ville. Les trois tomes sont très frais, très axés sur l'humour mais sans négliger une vraie trame aventeuse. Faute de succès (la concurrence est rude dans ce domaine), la série s'est
arrêtée, mais ces trois tomes valent vraiment le coup de s'y intéresser, autant graphiquement que pour l'histoire.
2/ Acriboréa (5 tomes, série terminée)
Nous voilà dans un autre système stellaire colonisé par les humains, qui doivent composer avec les races autochtones. Là, on est dans la SF pure, avec une histoire beaucoup plus ambitieuse. Fini
l'humour léger, place à l'action. Comme apparemment pour Ravermoon, l'histoire est vraiment TRES dense, intéressante de boût en boût, et elle a le bon goût d'être originale dans le traitement. On
ne s'attend jamais à ce qui se passe, jusqu'à un final haletant. Du très bon boulot, avec peut-être comme unique faiblesse quelques planches parfois confuses.
3/ Les Fléaux d'Enharma (1 tome, série en cours)
On revient à l'HF, mais avec à nouveau un pitch totalement en décalage avec les standards : un groupe de baltringues usurpe l'identité d'assassins reconnus pour mener la grande vie. Et ça va les
plonger dans une merde noire ! A nouveau on s'amuse bien, mais l'intérêt principal demeure bien l'enjeu, que je ne révélerai pas, associé à la constante menace d'être démasqué. Le tome 2 sort le 5
mai, je crois.

Bref, Cordurië commence à se faire un nom dans son domaine, et il sait clairement faire du neuf avec du vieux en changeant tout simplement d'angle de vue pour le traitement de ses histoires. S'il
avait une nouvele fois été associé à Créty pour ce Ravermoon, j'aurais acheté les yeux fermés. Comme je ne connais pas le travail de Philipovic, je vais voir.


librairieglenat.over-blog.com 30/04/2010 08:47



Et bien Manu, quel beau commentaire, je t'en remercie. Cela me donne une petite idée, on en reparlera au magasin ^^


Comme toi, j'avais beaucoup aimé Acriboréa. Il y a également eu le Sherlock holmes en début d'année qui était très sympa.


Je te confirme que Les Fléaux d'Enharma sont bien dans les cartons et devraient débarquer mercredi prochain.