Neige Fondation

Publié le par librairie glenat

Cette chronique arrive un petit peu tard après la sortie de l'album, mais n'ayant pas lu la série Neige, je rechignais à le lire. Un jour un de mes client me demande : "Alors tu as lu Neige Fondation ?", moi penaud... "Ben, non, je n'ai pas lu la première série" (ça manque à ma culture BD, je sais), alors, outré il me répond "mais qu'est-ce que tu peux être c**, on n'a pas besoin de lire la première série", moi, outré à mon tour "ouais mais non..." (on appelle ça une panne de répartie), il me coupe et me lance avec un air de défi : "fais ton boulot bon sang de bonsoir (là, j'édulcore...) et lis le". Et il se barre sans demander son reste sans même un regard en arrière, me laissant seul avec mon désarroi. Quelle enseignement tiré de cet échange : j'ai des clients qui ont un sacré caractère des fois, mais je les aime quand même !

Neige Fondation

Neige Fondation t1 Le sang des innocen ts

Scénario de Didier Convard et Eric Adam d'après les personnages de Gine et Convard.

Dessin de Didier Poli et jean Baptiste Hostache

Couleurs de Guillaume Bichet

 

L'Europe est couverte d'une neige qui ne semble jamais finir. L'origine de ce froid semble venir d'un mystérieux mal : le Mal d'Orion. Dans cette Europe dévastée subsiste quelques groupes d'humains qui se sont rassemblés en clan. Ces clans sont revenus à l'age tribal mais ils sont réunis par La Fraternité. Nous allons suivre les aventures des membres du clan Vol-Ce-L'Est et ce clan va avoir à subir de bien étranges aventures...

 

Toute légende à un début

 

Neige est une série phare de la SF parue à parti r de la moitié des années 80. Gine et Convard ont quasiment révolutionné le genre. Il fallait bien partir aux origines de ce personnages dont on ne connait pas les racines. C'est l'objectif de la trilogie Neige Fondation.

Côté scénario, la patte de Convard est très forte avec des personnages empreint d'un humanisme et de forte personnalité.Toujours est-il que l'on a là un scénario efficace, avec des moments très fort tout en posant peu à peu les jalons de ce qui devrait mener à Neige.

Côté dessin, on se régale franchement avec un graphisme qui s'éloigne complètement du trait de Gine.  La couleur de Guillaume Bichet apporte également une modernité qui fait défaut lorsqu'on ouvre aujourd'hui les premiers tomes de Neige.

Pour conclure, on a là un très bon album qui donne envie de se plonger dans la série principale.

 

Benjamin

Publié dans Nos Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Manu 26/10/2010 16:24



(Punaise, c'est la deuxième fois que je bugue et que je mets mon commentaire dans la mauvaise chronique... L'âge...)


 


Je ne me souviens pas très bien de la série mère, alors que je l'ai pourtant lue. J'en conclus que malgré son aura, elle ne m'avait pas plus emballée que ça. Du coup, et c'est là que je voulais
en venir, je précise officiellement que je suis pas ce client si emporté qui a claqué la porte du magasin en ce jour sans doute froid et gris (à moins que ce ne soit le contraire, qui sait ?)


 


En revanche, je serai celui qui passera demain pour acheter le tome 6 de la Brigade Chimérique et le tome 8 des Naufragés d'Ithaq avant de partir quelques jours en vacances !


 


Je profite aussi de ce petit message pour dire les choses suivantes :


- J'ai vu que le tome 6 de Sumuraï était déjà en prépublication dans Lanfeust Mag. Est-ce à dire que sa parution est pour bientôt ? Si oui, avez-vous une date ? Et il n'était pas question
d'inviter l'artiste au magasin ? Si oui, il me faudrait connaître la date afin que je réserve ma place (il y a des chances que je squatte toute l'après-midi en fait, peut-être avec petit
barbecue...)


- La trilogie du Soldat des Brumes de Gene Wolfe chez Denoël (Lunes d'encre), c'est pour quand ? Mon exemplaire a-t-il déjà été commandé ? (c'est rigolo, ce blog, ça devient une FAQ...)


- Orbital, c'est vraiment pas mal. J'ai lu les trois premiers tomes avec beaucoup de plaisir, mais je trouve que le travail en profondeur fait sur l'intrigue et le monde occulte celui qui devrait
se faire sur la rencontre entre les personnages et les lecteurs. Du coup, il y a comme un manque qui selon moi devra être rapidement corrigé au risque de déshumaniser l'histoire et perdre de
l'intérêt. (je rappelle que ce sont les personnages qui attirent le lecteur avant tout, et les concepteurs de séries télés l'ont bien compris.) D'un point de vue design, c'est vraiment très
maitrisé, avec un style totalement parvenu à maturité. Je ne sais pas si le dessinateur a déjà réalisé un album avant celui-ci, mais on sent un talent bien contenu, bien exploité, ce qui fait
bien souvent défaut à une écurie comme Soleil, par exemple, voire dans certains titres Delcourt.



librairie glenat 26/10/2010 16:57



Boarf, il n'a pas claqué la porte, tu as vu nos portes, le mec qui arrivera à les faire claquer n'est pas encore né...


 


La Brigade t'attend et j'ai fini la lecture des 6 tomes et je peux te dire que... Rahlalalala ! Les naufragés aussi t'attendent !


 


Samurai t6 arrive le 1er décembre et pour une dédicace, qui vivra verra (mouais pas top comme réponse mais je n'ai pas mieux...).


 


Pour la trilogie de Gene Wolfe, j'ai lancé quelques bouteilles à la mer mais il semblerait qu'elles aient coulé en route. Non à priori ce n'est pas pour tout de suite.


 


-Orbital : ouais, mais t'as pas lu le 4.... MOUOHAHHAHAHAH. En même temps, j'aime bien le côté on en apprend un petiti peu au fur et à mesure sur les personnages. Il y a trop de séries ou en deux
tomes on sait exactement à quoi s'attendre avec les persos. Là on apprend vraiment à les connaitre petit à petit et leurs personnailtés est complexe. Pour répondre à ton intérogation à propos du
passé du dessinateur, non, rien à signaler, nada, Orbital est sa première série ! ça calme, non ?


 


Euh... J'ai répondu à tout ?