En cuisine avec Alain Passard de Blain

Publié le par librairie glenat

On ne présente plus Christophe Blain, qui d'Isaac le Pirate à Quai d'Orsay, s'est fait une place au soleil des Auteurs de bandes dessinées avec un grand A. Après avoir dépeint une chronique rythmé et enlevé de Dominique de Villepin, il s'attaque aujourd'hui à un chef cuistot des plus renommés : Alain Passard

 

en-cuisine-avec-alain-passard.jpg

 

 

 

En cuisine avec Alain Passard

De Christophe Blain

Éditions Gallimard

 

 

 

 

Alain Passard est un chef trois étoiles, son restaurant : L'Arpège est un des lieux prestigieux de la gastronomie parisienne, et Christophe Blain a eu la chance de suivre Alain Passard dans ses cuisines pendant deux ans. En salle ou en cuisine, voir dans le potager, Blain a pu observer le grand chef dans l'expression de sa passion, à Blain de la transmettre.

Si Quai d'Orsay se caractérisait par le portrait d'un homme de mouvement, par un sens du rythme impressionnant, En cuisine avec Alain Passard est un album bien moins haletant. Découpé en court chapitre, chacun étant marqué par une recette particulière, cet album prend son temps : le temps de déguster, le temps de papoter et de découvrir.

Blain abandonne certains codes de la BD, si Quai d'Orsay respectait le "gaufrier" classique, ici, aucun trait n'enfermera Alain Passard et ses créations. Tout comme le chef au trois étoiles, Blain a besoin de s'offrir une liberté et de prendre ses distances avec les canons du genre, comme son sujet qui s'est dédouané des règles de la gastronomie.

 

Blain réussi une nouvelle fois à transmettre l'essence d'un homme, sa passion et sa richesse, on s'en lèche les babines de plaisir, on demanderait même un second service. Finalement, seul bémol à cet album, cette couverture d'un violet plutôt indigeste, mais il ne faut pas s'y fier, il serait dommage de passer à côté de cet album.

 

Benjamin

 

BDmercredi-logo

Publié dans Nos Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Yaneck Chareyre 30/05/2011 18:02



Ma chronique à moi est en ligne depuis ce matin, merci à toi.



Za 22/05/2011 19:11



Fan de Blain, fan de Passard... L'annonce de cette BD m'a mis l'eau à la bouche et votre billet confirme mon envie de me la procurer dare-dare !



librairie glenat 24/05/2011 10:17



Alors, fonce !!



Noukette 20/05/2011 11:29



J'ai lu pas mal de choses sur cette BD, il faut dire que le thème est plutôt original !



soukee 18/05/2011 14:24



C'est vrai que cette couverture n'est en rien séduisante... Ton billet me fait penser au Gourmet solitaire de Taniguchi, ode à la cuisine aussi, le tout porté par un rythme lent...



librairie glenat 18/05/2011 15:11



Elle est hideuse tu veux dire... au moins elle sort du lot !


Sinon, effectivement on pourrait penser au Gourmet Solitaire, mais il n'en est rien, Le Gourmet se caractérisait par une accumulationd'expérience culinaire, sans trop de lien entre les scenettes.
Là on est centré sur les deux éléments que sont l'homme (Alain Passard) et la cuisine. Il y a une narration, un suivi de ces deux éléments qui constituent un tout.



Mathilde 18/05/2011 14:22



Des légumes en BD ? chouette alors :-)



librairie glenat 18/05/2011 15:09



Pas mieux ;)