Ceci n'est pas un jeu de Walter Jon Williams

Publié le par librairie glenat

Ils sont quatre amis : Dagmar, Charlie, BJ et Austin. A la fac, c'est le jeu de rôle (JDR) qui les a réunis. Aujourd'hui c'est toujours leur point commun mais c'est également ce qui les sépare...

 

Ceci n'est pas un jeucecinestpasunjeu.jpg

Walter Jon Williams

Edition L'Atalante

Collection Insomniaque et ferroviaire

 

Dagmar est une conceptrice de jeu ARG (Alternative Reality Game), Charlie a fait fortune dans diverses entreprises informatique, Austin est le brillant président d'une société "capital-rique" qui monte start-up sur start-up avec succès, quant à BJ, c'est un peu le raté de la bande, promis à un brillant avenir, il semble s'être auto-sabordé et il gagne maintenant sa vie dans un stupide job de hot-line et en vendant ses compétences en MMORPG (les jeux en ligne type World Of Warcraft).

L'intrigue prend corps autour de Dagmar. Celle-ci est à Jakarta pour le spectaculaire final d'un de ses jeux lorsque l'économie de ce pays s'effondre brutalement et que la ville se trouve aux prises à de violentes émeutes. Dagmar est coincée là-bas alors que la ville s'embrase, elle décide donc de faire appel à l'immense communauté de joueurs pour essayer de se tirer de ce pétrin...

Autour de cette ligne directrice, on peut suivre la progression des joueurs aux travers de leur discussion sur les forums.

 

Un thriller technologique haletant

Sous des allures de SF (la couverture m'a franchement trompé) se cache en fait un thriller technologique haletant. Les 400 pages de ce roman se lisent quasiment d'une traite et tournent principalement autour de l'idée d'interaction entre l'IRL (la vraie vie) et l'IG (In Game), jusqu'où peut aller un jeu ? A quelle moment la réalité et la fiction ne font plus qu'un ? Les frontières sont floues et les manipulations faciles.

En tout cas voici un bon thriller à lire tranquillou sur la plage, et si vous êtes un peu geek sur les bords, les références vous feront sûrement plaisir. Mention spécial aux titres et sous-titres "à la Magritte" qui dénonçait à l'époque la "trahison des images" et mettait en exergue le fait que quelque soit la fidélité de l'image, une image demeurait une représentation d'un objet et non l'objet lui-même (le "Ceci n'est pas une pipe"). Ici, le jeu est-il une représentation de la réalité ou  est-il devenu une réalité supérieure ?

 

rene_magritte-la_trahison_des_images-1300px.jpg

Mon seul bémol ira à un point de détail, j'ai beau ne pas être informaticien, je sais qu'on ne programme pas grand chose avec du format HTML, mais peut-être que je me trompe, or, il semblerait que les programmeurs de ce bouquin ne programme qu'en HTML, étonnant... Mais c'est un point de détail qui ne nuit en rien au palpitant déroulement de ce thriller.

Walter Jon Williams est l'auteur de ce brillant thriller, celui-ci sévit depuis la seconde moitié des années 80 dans une SF largement gavée de cyberpunk. Seul une douzaine de ses romans sont traduits en français, et si vous souhaitez le découvrir, Ceci n'est pas un jeu est un bon choix ! Sinon découvrez sans attendre Plasma.

 

Ceci n'est pas une chronique de Benjamin

Publié dans Nos Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cachou 29/07/2010 16:24



Alors une coïncidence comme je les adore: je suis allée à la bibli ce matin, et que vois-je sur le présentoir à l'entrée: ce livre (si si). Je croise la bibliothécaire à qui je vais refiler ma
liste de livres de SF à acheter (c'est elle qui a demandé, hein), et je lui dit que j'ai justement entendu parler de ce livre hier et que je voulais leur demander de l'acheter. Elle me répond
qu'elle vient en plus tout juste de le recevoir de la reliure et de le mettre sur le présentoir.
Si c'est pas beau la vie...!



librairie glenat 29/07/2010 16:49



Magique même je dirais !!! J'ai fait de la télépathie avec ta bibliothécaire. A son insu évidemment.


Mais attention, comme je disais dans ma petite chronique, ce n'est pas de la sf, seule la couverture ressemble à de la SF, ensuite on bascule dans le techno thriller à fond !


J'ai hâte de savoir ce que tu en penses ;)


Benjamin



Cachou 29/07/2010 01:35



Mmmm, ça sonne bon tout ça. Dommage que L'Atalante ait du mal à arriver jusqu'ici. Je sens que je vais le demander à la bibli celui-là! (et ça me rappelle que j'ai "Câblé" qui m'attend depuis,
oh, au moins, dans ma biblo... (mais bon, c'est le cas d'au moins 400-500 bouquins)(voir plus si on retire le "au moins")).



librairie glenat 29/07/2010 14:33



décidément, vous n'avez pas de bol en Belgique , faut venir nous voir ^^.


Si tu lis Cablé, j'attend ton avis !!



Edelwe 27/07/2010 14:09



Je ne suis pas trop thriller mais celui-là me tente bien!



librairie glenat 27/07/2010 14:41



Si tu es assez proche des univers JDR ou un peu geek sur les bords, ça devrait te plaire.


Benjamin