Alter Ego : Fouad

Publié le par librairie glenat

 

Au cœur d'une conférence mené par Miranda Grynson, bienfaitrice du mouvement WW2A qui a pour but l'éradication du virus du sida, Fouad, jeune homme fortement impliqué dans des œuvres humanitaires va commettre un acte incompréhensible. Pourquoi ? Quelles sont ses motivations ?

 alter_ego_fouad.jpg

Alter Ego

Scénario de Pierre Paul Renders et Denis Lapiere

Dessin de Mathieu Reynès et Benjamin Benéteau

Couleurs d'Albertine Ralenti

Éditions Dupuis

 

 

Alter Ego est la nouvelle série à tiroir concocté par Renders (Comme tout le monde) et Denis Lapiere (Page noire, Bar du vieux français) chez Dupuis. La première particularité de cette série est qu'on peut y entrer par n'importe quelle porte, chacun des six tomes peut se lire dans l'ordre que l'on souhaite. Un septième viendra clôturer le tout.

Je suis entré dans le labyrinthe Alter Ego par cet album, si vous prenez le train dès maintenant, vous pouvez choisir entre Fouad et Camille. Chaque album aura un héros différent, un point de vue différent sur une intrigue plus vaste. Chacun peut se voir comme indépendant mais les connexions apparaitront au fur et à mesure.

Ce véritable puzzle narratif repose tout entier sur un rythme et un suspens palpitant. En tournant la dernière des soixante pages de cet album, je n'avais qu'une envie découvrir le point de vue de Camille, second album de la série sortie simultanément, et je peux vous assurer que je n'ai pas été déçue.

Côté graphisme, quatre dessinateurs se partagent le travail sur les six albums principaux (Benjamin Bénéteau, Luca Erbetta, Efa, Emil Zuga), ces quatre dessinateurs sont entouré par un directeur artistique (Mathieu Reynès) et la colorisation est effectuer par une seule et même personne. Cette organisation en studio peut faire peur mais il s'avère que le rendu est très efficace et très cohérent.

N'hésitez pas à plonger dans ce thriller technologique qui, j'en suis certain, nous surprendra et nous tiendra en haleine d'un bout à l'autre !

 

Benjamin

 

BDmercredi-logo

Publié dans Nos Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

yvan 17/04/2011 14:25



J'avais un peu peur de cette nouvelle série concept, mais j'ai beaucoup aimé ces 2 premiers tomes. Vivement la suite...



librairie glenat 19/04/2011 11:06



Content que tu partages mon opinion !



PG Luneau 13/04/2011 22:16



Telle que tu l'expliques, ça semble très intéressant. D'ailleurs, c'est ainsi que je croyais que la série Uchronie(s) était conçue: je pensais qu'on pouvait commencer tant par New
Harlem que New Babylone ou New York... Heureusement, un ami m'a rappelé à l'ordre! Juste pour le principe des 6 pièces de puzzles autonomes mais complémentaires, j'ai bien
envie de plonger dans cet Alter ego... mais j'attendrai peut-être que les 6 (ou 7) tomes soient sortis, question de m'assurer que le «punch» en vaut vraiment la peine!



librairie glenat 14/04/2011 10:35



Oui, je comprend que tu préfère attendre un peu pour "voir" ce que cela donne sur la durée, en tout cas, à l'issue des deux premiers tomes, je suis très impatient de lire la suite. Sinon, je te
confirme qu'il y aura 7 tomes, les dates de sortie des 4 prochains sont dores et déjà annoncées, mais pas pour le septième (troisième le 3 juin, 4ème le 26 aout, 5ème le 16 septembre et 6 ème le
28 octobre).


Pour la comparaison avec Uchronie(s), je ne m'y risque pas, n'ayant lu que les premiers de chaque séries, mais je dirais que Alter Ego m'a plus captivé que la série de Corbeyran.



Geoffrey 13/04/2011 20:25



c'est plutôt pages noires avec 6 personnage et six tomes ou plutot we are the night mais sur une durée plus longue ?



librairie glenat 14/04/2011 10:30



Mmmmh, chouchou, t'essaie de me piéger ?


Je dirais plus proche de Page Noire, on n'a pas du tout le côté récit chorale comme dans We are the night. En revanche, on est plus dans le thriller sur Alter Ego que dans Page Noire, et on a une
complexité incomparable. Page Noire a un côté bien plus "intime".



Noukette 13/04/2011 16:26



J'aime beaucoup cette idée de "puzzle"... Intéressant !



librairie glenat 14/04/2011 10:27



Oui, c'est une idée intéressante qui, à mon avis, est largement influencé par les scénarios de séries américaine ou l'on retrouve de multiple personnages.



jerome 13/04/2011 15:03



Tout ça m'a l'air un brin compliqué. Il faut sans doute une sacrée rigueur du coté des cénaristes pour que tout cela tienne debout à la fin.



librairie glenat 14/04/2011 10:25



Tout a fait, je pense que le travail scénaristique doit être dantesque et tout a fait perilleux, mais après avoir lu deux volets, je peux t'assurer que ça se tient et que l'on traque tout
indice pour la suite !!