Aberzen

Publié le par librairie glenat

Le lundi, pour le libraire, c'est un peu le repos du guerrier, c'est un peu le jour où le fana de Bd qui est en lui, va faire un tour tranquillou dans sa bibliothèque pour en ressortir un album qu'il n'a pas touché depuis un bout de temps. Et aujourd'hui, c'est Manu qui m'a donné idée de ma lecture matinale. C'est donc devant une tasse de café que je relis Aberzen.

 

Aberzen.

Série terminée en quatre tomes.

Scénario et dessin de Marc N'Guessan. Couleurs de Christophe Gibelin.

Edition Soleil.

 

aberzencouv01.JPG

 

Nous voici directement plongé dans un univers original. Le peuple dominant découle d'une sorte de plantigrade se tenant sur deux pattes. Des ours humanoîdes en gros.

Ces ours semblent doué pour le travail minier. et c'est au coeur d'une mine que aberzencouv02.JPGdébute notre histoire. Des mineurs ont découvert une nouvelle galerie, et en creusant, ils tombent sur une immense salle. mais stupeur, cette salle contient des oeufs. Ce sont des oeufs Krékerses, de sortes de gros insectes particulièrement virulent et aggressifs. Ces oeufs vont éclore, et là, c'est le drame...

En parralèle, on suit un groupe d'individu dans un endroit qui semble très éloigné de la mine de nos ours. Ce groupe se prépare à un évènement important, mais quoi donc ? Ces évènements sont-ils liés ?

 

 

 

 

Aberzen est une série très singulière qu'il faut appréhender dans son ensemble et surtout ne pas se laisser aller à un jugement hatif concernant exclusivement le premier tome.

Aberzen4_26042005.jpgCertains ont trouvés ce premier tome un peu longuet et n'ont pas persisté. C'est à mon sens une erreur. il est vrai qu'il y a quelques longueurs dans ce premier tome plutôt introductif, et qu'on est baladé sans trop savoir où l'on va. Cette impression d'être quelque peu perdu persistera de toutes manières pendant les trois premiers tomes. C'est au cours de l'ultime volet que l'histoire prendra toute sa dimension et qu'elle laissera éclater sa maestria; Comme beaucoup d'histoire complête, il est impératif de prendre l'oeuvre dans son ensemble et ne pas la parcelliser. Aurait-on idée de juger universal War One uniquement sur le premier tome ? Non ! Ce serait passer à côté d'un chef d'oeuvre ! Sans qualifier Aberzen de chef d'oeuvre, on a là une histoire conçue dans sa globalité avec intelligence et pertinence.

 

Cet univers aux allures graphiques d'héroic fantasy est très riche et très réussi par ses décors plutôt originaux, ses créatures qui ne paliront pas devant les créations de Léo (Aldébaran) et sa haute tenue scénaristique. Le dessin de N'guessan est très agréable avec une jolie couleur très approprié mais on regrettera quelques fois d'avoir des difficultés à se retrouver entre certains personnage notamment sur le tome 3, mais ce défaut de lisibilité reste tout de même plutot mineur.

 

Si vous voulez découvrir une série terminée, une série étonnante, avec un scénario au final assez complexe, Aberzen est un bon choix.

 

Benjamin

Publié dans Nos Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Manu 17/05/2010 22:27


(donc, si je comprends bien, ce n'est pas une bd animalière mais des aliens dans un autre monde. Ok, je l'ignorais. Je croyais me souvenir que la série avait été présentée comme faisant partie de
ce style, mais bon, c'est assez ancien et je ne suis sûr de rien).
Sinon, il faut aussi préciser qu'il y a un truc qui claque bien, dans cette série, ce sont les titres des albums. J'ai toujours trouvé qu'ils avaient un cachet terrible qui donnait envie d'en
savoir plus.
Pour UW1, j'avais aussi bien aimé à l'époque, mais je ne savais pas que la série avait suscité un tel engouement... Et d'ailleurs, qu'en est-il d'UW2 et UW3 initialement prévus ?


librairie glenat 18/05/2010 10:51



Oui, c'est vrai que j'ai oublié de developper cette partie, mais à mon sens ce n'est effectivelment pas une série animalière mais bien des aliens légèrement humanoïde sur certain plan mais une BD
animalière comme peuvent l'être Blacksad, Canardo et autres Capes et crocs. Après, ça se discute évidemment ;).


"Commencer par mourir", "Plusieurs noms pour le bleu", "Au delà des murs sèches", "Un temps par dessus l'autre", c'est vrai que les titres sont excellent ! De
plus, ils ont une réelle signification par rapport aux évènement de chaque album.


Pour UW1, si, c'est un gros succès, je pense que sur toute la série, on doit pas être loin du milion d'exemplaire vendu (ceci n'est pas une info 100% valable ^^ ) ! En tout cas, nous ne sommes
pas les seuls a apprécié cette série puisque Marvel en a acheté les droits et l'a sorti en format comics aux US : UW1 chez disney !!


Pour ce qui est d'UW2 ou 3... ben, j'ai peur qu'il faille mettre ton mouchoir sur tes espérances...


 


Benjamin



Yaneck 17/05/2010 12:34


Non, je n'en n'ai jamais eu l'occasion encore.
Mais je dois dire que de toute façon, je tente presque toujours le tome 2 quand je ne suis que "peu convaincu" par un album.


librairie glenat 18/05/2010 10:29



C'est bien, moi je n'ai pas toujours le courage...


Benjamin



Yaneck 17/05/2010 12:22


le premier tome d'UW1 est très bon, lui.... ^^


librairie glenat 17/05/2010 12:32



Certes, mais le premier tome d'Aberzen n'est pas mauvais non plus, il y a juste une ou deux longueurs.


La comparaison avec UW1 concernait principalement le fait qu'il s'agisse d'une série qui prend tout son sens lors de la lecture de l'ultime album ^^


tu as lu Aberzen ?


 


Benjamin